Colonie et séjour de vacances à Londres

Pendant les vacances, il est hors de question de lasser votre enfant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 devant la console. Il pourrait aller rendre visite à ses amis, mais chez eux encore, le rythme sera le même. Vous pouvez alors envisager d’envoyer votre enfant en colonies de vacances pour quelques semaines à la découverte de Londres. À deux, vous pourrez choisir le séjour qui répond à ses envies et ses attentes.

Colonies de vacances, à partir de quel âge ?

Vous pouvez inscrire votre enfant dans un groupe de colonies de vacances à partir de 3 ans. Il se retrouvera pour ce séjour à Londres avec d’autres enfants de son âge. Pour les plus jeunes, les moniteurs sont plus flexibles pour respecter leur rythme. Le séjour comporte toujours des activités d’éveil, mais ceux-ci se dérouleront dans un cadre inédit pour motiver les enfants. Les colonies de vacances pour les tout petits sont limitées à une semaine.

Vous pouvez attendre que votre enfant atteigne le cap des 7ans pour l’envoyer en groupe à la découverte de Londres. Il sera plus autonome et vous pouvez même envisager un séjour de deux ou trois semaines pour une découverte plus approfondie. Durant son séjour, il passera dans les endroits incontournables de cette capitale d’Angleterre. Les activités seront plus libres et vous pouvez même offrir à votre enfant l’occasion d’effectuer un stage ou une activité dont il est passionné. Ces colonies de vacances peuvent alors être axées sur le sport, l’art, la musique, la danse ou la langue et votre enfant pourra en profiter pleinement.

Préparer ses enfants

Pour ceux qui sont habitués à rester chez eux et à être couvés par leurs parents, le départ en colonies de vacances n’est pas toujours évident. L’idée de partir plusieurs jours peut leur angoisser et il faudra les préparer. Même si vous ne vous êtes jamais séparé de votre enfant, ce n’est pas le moment de lui montrer que vous aussi, vous êtes angoissé par cette séparation. Vous devez lui rassurer, et ce, plusieurs jours avant le départ. Il faudra aussi éviter de lui lancer un tas de recommandations. Préparez autrement ce départ : vous pouvez en parler avec votre enfant, vous pouvez même lui raconter l’histoire d’Olivier Latyk. Certes, vous allez être séparé pendant quelques jours, mais faites au mieux pour ne pas vous démoraliser le jour J du départ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *