Les sites incontournables de la Corée du Sud pour les amoureux de la nature

Souvent réduite à sa capitale Séoul, la Corée du Sud se compose de belles étendues montagneuses et de surprenants jardins. Ainsi, les amateurs de la marche, de l’escalade ainsi que les voyageurs en quête d’aventure y trouveront leur bonheur. De plus, ils auront la possibilité d’aller à la rencontre d’une nature riche qui a été préservée. Voici donc les lieux d’intérêt à ne pas manquer durant une escapade dans la nature du territoire sud-coréen.

Les jardins sud-coréens, pour une immersion nature lors d’un voyage en Corée du Sud

Vous remarquerez sans aucun doute durant votre séjour en Corée du Sud divers endroits où il est possible d’apprécier toute la fraîcheur du printemps, quel que soit le moment. Les jardins et parcs botaniques permettent en effet d’admirer les couleurs de cette saison comme :

  • Le jardin du matin calme

Localisé au pied du mont Chukryeong, cet arboretum occupe une aire de 30 000 m². Il héberge plus de 5 000 espèces de plantes composées de plantes rares ou en voie de disparition. Ce jardin présente un équilibre parfait entre les concepts d’asymétrie coréens, les fleurs avec les autres éléments du jardin.

  • Le Jardin botanique d’Asan

C’est sur une surface de 17 000 m² à peu près, dans la région de Chungcheongnam, que le Jardin botanique d’Asan s’étend. Il abrite plus d’un millier d’espèces de fleurs permettant de contempler de célèbres fleurs provenant des 4 coins du monde. Le jardin est accessible au public depuis le 20 mars 2004.

Hallasan, le volcan éteint de l’Hawaï coréenne

Il s’agit du point culminant du pays du Matin calme. Ainsi, il s’élève au centre de l’île de Jeju, au sud de la péninsule coréenne, avec près de 1 950 mètres d’altitude. Cette majestueuse montagne est en réalité un volcan éteint, dont la dernière éruption date de 1007. Ses flancs sont recouverts d’arbres luxuriants et d’une flore alpine. Les randonneurs verront sur le chemin le beau Baekrokdam qui est un lac au fond du cratère.

Puis, ils s’émerveilleront devant les falaises d’une grande beauté, les formations rocheuses, les pentes escarpées ainsi que les splendides azalées colorées. Grâce aux nombreuses petites montagnes qui entourent le mont Hallasan, les adeptes de la marche profiteront des divers panoramas changeant chaque saison. Le mont Hallasan dispose de 5 sentiers de randonnée plus ou moins courts (environ de 3 à 10 kilomètres). Il faut toutefois savoir que certains d’entre eux nécessitent une bonne dose d’effort. En particulier les sentiers de Gwaneumsa (8,7 km) et Seongpanak (9,6 km) qui permettent d’atteindre le sommet.

Partir explorer les parcs nationaux du pays du Matin calme

Les parcs nationaux constituent à l’évidence une attraction touristique majeure de la Corée du Sud. Ainsi, pour découvrir la nature coréenne, vous pouvez visiter :

  • le parc national de Seoraksan

Seoraksan est sans conteste l’un des plus beaux sommets du pays. L’UNESCO l’a même désigné réserve de la biosphère en 1982. Le parc de Seoraksan est connu pour ses vues, ses ruisseaux limpides ainsi que sa biodiversité exceptionnelle. D’ailleurs, les sentiers de randonnée du parc font partie des plus appréciés du pays.

  • Le parc national de Dadohaehaesang

Établi au début des années 80, ce parc est à la fois terrestre et maritime. Il se situe dans la province de Jeollanam, à l’extrémité sud de la péninsule coréenne. Ses 2,321.5 km² de surface en font le plus grand parc du pays. Ce sont notamment les îles de Hongdo, Heuksando et Baekdo qui sont les principales attractions du parc. Les explorateurs peuvent y repérer 1 500 espèces de plantes environ, plus de 140 espèces d’avifaunes, plus de 850 sortes d’insectes, une dizaine d’espèces de reptiles et près de 150 espèces de poissons de mer.

ADD YOUR COMMENT